Dorianne Wotton

Motion Design

Entrer

Prestations

Forte de mon expérience et de mes réalisations, je propose mes services créatifs, que ce soit à des particuliers, des entreprises, des collectivités ; etc.

Ces réalisations sont variées, comme la palette de mes créations graphiques: photographie, vidéo, arts numériques, design. Ces prestations sont proposées en fonction de vos besoins, pour intégrer de façon cohérente vos productions.

 
 

Datasmog

  • Datasmog: Performance pluridisciplinaire

Le point de départ de cette création est l’infobésité. L’espèce humaine semble être arrivée au point où elle n’est plus capable de traiter correctement les informations qu’elle génère. Notre attention est constamment perturbée par la publicité, les notifications des réseaux sociaux, les 1001 tâches qu’on attend de nous mais qui sont autant de distraction par rapport à ce qui doit être réellement accompli. À cause de cette surcharge d’informations, cette infobésité, l’humanité semble être sur le point de rencontrer une dissonance cognitive majeure. Trop d’informations tend à rendre les choix plus difficiles, les sollicitations constantes diminuent l’attention et entraînent de mauvaises décisions ou une paralysie de l’analyse.
Toutefois, des indices montrent que nous sommes déjà en train d’évoluer pour intégrer ces flux de données intarissables à nos vies : la nomophobie, la FOMO (peur de rater quelque chose) sont des signes que nos cerveaux se reconfigurent pour filtrer cette bouillie de données peu structurées en informations valables.

 

datasmogmain

 

datasmogmain2

Datasmog illustre ce changement en dépeignant comment les participants évoluent au sein de l’immersivité de leurs pratiques numériques. Pour ce faire, le spectacle met en scène une artiste immergée dans une représentation de flux de données, puis progressivement se mettent en place les éléments qui permettent au modèle de traiter et d’absorber ces flux montrant ainsi la permanence de sa personnalité propre. Datasmog met donc en oeuvre plusieurs techniques comme la contorsion, le jonglage-contact et la création audiovisuelle en temps réel. L’aspect audiovisuel représente les flux de données. La contorsion et le jonglage-contact quant à eux représentent l’adaptation de l’être à l’ère digitale et comment il évolue pour prendre en compte ses nouvelles contraintes environnementales que sont les flux numériques. La contorsion permet de représenter la plasticité nécessaire à l’humain pour appréhender les informations ainsi que les tensions qui naissent des contradictions inhérentes au gigantisme du flux de données.

 

L’approche de ce projet se fonde sur la création de passerelles entre les différentes pratiques artistiques grâce au digital pour illustrer la place de l’humain enter les mondes physiques et numériques, entre réel et virtuel. Après avoir exploré avec succès les dynamiques entre la danse (Side by Side) et les arts performatifs (Digital Primitive) avec les arts numériques, je propose avec L:ED ce nouveau spectacle intégrant désormais les arts du cirque à son approche digitale.

 

Mapping / Scénographie

  • Performance video live: Mapping / Scénographie

Seule ou au sein du collectif L:ED, j’ai pu proposer des mix VJ et autres performances audio/video . Certaines prestations intégrant une part d’interactivité, en impliquant directement le public.
Les images, le son, le public, les performers : l’ensemble interagit pour offrir une performance singulière et toujours inédite!
Je peux utiliser les écrans publics, les surfaces interactives, les média image ou écrits, tout ce que peut exploiter/ utiliser une régie créative en direct, afin d’offrir un espace d’expression pour illustrer divers événements (conventions, soirées événementielles, concerts, etc.)

En savoir plus

VJ set

  • Performance live: VJing

Voici quelques exemples d’extraits de VJ sets réalisés dans des occasions diverses, tantôt thématiques, tantôt en support à une musique ou un événement, tantôt s’intégrant comme élément scénographique d’une soirée ou d’un spectacle.

Voir mes vidéos

En savoir plus

Motion design

  • Vidéo: Réalisation de clips motion design

J’ai recours aux animations / effets spéciaux dans la plupart de mes réalisations.
Voici une sélection non exhaustives de réalisations d’habillages vidéos pour différents clients.

 

 

 

Video clip

  • Video Clip: Music Video

Groupe : Us As Effigies
Titre : « Falling through the ocean »
Label: UAE Records
Avec Elena Ramos

Groupe: Exomene
Titre: « Digital lovers »

Groupe : The Kraftsmen
Titre : « Unchained »
UNCHAINED – Adikson, Soulstreet, Timbo King (Wu Tang / Royal Fam) (C) 2013
Directed by Orianne O. et Dorianne Wotton

Groupe: Exomène feat. The wishing machine
Titre: Eïsbar (cover)

Groupe: Radio for the Daydreamers and Seiswork
Titre: White

Groupe: The Wishing Machine
Titre: « Somesthetic »

Groupe: Exomene
Titre: « In Limbo »

Groupe: LadyB
Titre: « DiscoDance »

Matilda

  • Matilda: Performance pluridisciplinaire

Matilda arrive au monde, elle se découvre elle-même puis rencontre l’altérité. Le corps, l’image, le son, le rêve et la réalité s’entrecroisent quand Matilda sort progressivement des limbes pour affronter le monde. Parviendra-t-elle à sortir victorieuse de sa conquête de l’existence?

Expérimentations sonores, explorations visuelles, projections interactives et génératives, recherches scénographiques… Matilda est une œuvre immersive et holographique, une berceuse numérique sous la forme d’une performance générative pluridisciplinaire en 4 parties qui abordent successivement la prise de conscience de soi, le développement de la personnalité, l’individuation et enfin la conservation de la santé mentale.

 

 

 

Let Me Sleep

  • Let Me Sleep: Installation interactive

Let me sleep est une installation interactive, qui prend place dans un espace méditatif et onirique. Il vise à réveiller les expériences sensorielles.
Le nom de cette installation tend à souligner la contradiction de l’être ( r)éveillé dans un espace onirique .
Elle a été créé lors d’une résidence dans le cadre du programme dédié aux installations interactives du Laboratory de Spokane (WA).

Cette installation est à la fois une invitation pour le public à évoluer librement dans un environnement immersif, à jouer avec les textures et les lumières, à déambuler dans un labyrinthe d’écrans translucides. L’espace est composé de plusieurs expériences génératives et interactives.
Cette installation se prête également à la réalisation de performance pluri disciplinaire (chant, musique, danse…).

Let me sleep entend offrir au public une occasion d’élargir son expérience consciente à travers l’espace. Il vise à transformer la conscience spatiale des participants en mettant l’accent sur la sensation d’un monde différent, métaphorique, incarné.
Cet environnement immersif engage donc une véritable expérience corporelle. Les matériaux « physiques » sont aussi un élément central de l’installation. En effet, ces matériaux, a priori simples, deviennent plus complexes dès lors qu’ils sont combinés à la technologie. Corps et matériaux deviennent ainsi interconnectés. Ces nouvelles relations créent leur propre beauté.

Let me sleep a été créé sur la base de précédentes réalisations et recherches sur l’immersion. En effet , je crée des installations interactives immersives explorant l’idée d’interpénétration de la perception et de la matérialité. Je suis convaincue que la technologie peut nous aider à réveiller nos sens, à nous offrir des possibilités de percevoir de nouvelles choses d’une manière créative , ressentir des sensations nouvelles que nous ne vivons pas dans notre vie quotidienne.

Echoes

  • Echoes: Installation interactive

Echoes est un système de vidéo interactive réactif au déambulation du public. Il s’agissait de transformer le spectateur en un acteur, qui, comme un magicien, réveillerait les murs endormis en le peignant virtuellement avec son propre corps…
« Echoes » est ainsi une installation interactive et ludique, entre jeu et expérimentation, dont l’impact visuel est à la fois dynamique et spectaculaire.
Cette installation réagit à la présence de personnes dans sa zone de captation, leurs mouvements affectent alors la projection créant des effets visuellement intrigants. Une autre façon de profiter de l’espace! Le spectateur est amené à courir, sauter, marcher pour activer et créer la forme et les couleurs de l’oeuvre. Ces formes et couleurs font écho aux captations de mouvement, aux silhouettes, aux lumières, aux couleurs des vêtements…
En évoluant dans l’espace sensible, le spectateur/acteur découvre alors la projection de sa propre image et réalise qu’il peut à son tour en modifier l’apparence…
Cette installation interactive a donc besoin du visiteur pour devenir cette « peinture visuelle »…
A la fois peinture et projection, « Echoes » permet à chacun, quelque soit son âge, de jouer librement avec les couleurs, de se laisser emporter dans un tourbillon de formes .

En savoir plus

Mirage

  • Mirage: Installation interactive

Venez vivre un rêve grandeur nature et connaître l’expérience de l’interpénétration du réel et du virtuel! Cette installation questionne, par sa scénographie immersive et interactive, notre rapport au corps et à son environnement. Les images et les sons évoluent en fonction du parcours du spectateur dans l’installation.
« Mirage » est une installation interactive qui place le participant dans une position active et centrale. Cette installation interroge sur la relation entre le soi, le son et l’espace. Il s’agit donc d’une création cherchant à effacer la frontière entre d’une part, les espaces virtuels et réels, d’autre part la catégorisation formelle « artistes / spectateurs » dans la mesure où l’oeuvre existe essentiellement dans la relation qu’elle crée entre le spectateur et lui-même.

En savoir plus

Reportages

  • Reportages: événementielles, de concerts et spectacles

La variété de mes prestations m’a permis d’avoir l’opportunité de travailler avec différents clients dans les secteurs les plus variés.
Vous trouverez quelques exemples de projets pour lesquels j’ai été sollicitée : photographies événementielles, de concerts et spectacles, etc.

 

Performance live

  • Performance live:

Au sein du collectif L:ED, je m’associe régulièrement avec de nombreux artistes et performers (danseurs, comédiens, musiciens, etc.) pour proposer de nouvelles performances intégrant des technologies interactives. Dans le cadre de ces performances, les artistes jonglent avec les disciplines, avec les prises de vue, le son et leur mixage en temps réel dans une démarche à la fois ludique et artistique.

J’ai ainsi pu y élaborer plusieurs concepts de performances et d’installations novatrices adaptées à de nombreux lieux et type d’audience.
Il s’agit notamment de la performance « Side by Side ». Cette performance mêle le réel et l’imaginaire par la mise en relation de deux performers et de leur image grâce à une captation live de la performance projetée sur l’espace où ils évolueront. J’y assure un mix vidéo en live, au rythme de la musique d’Exomène. Une expérience singulière donc, où chacun laisse libre court à sa créativité pour titiller l’imaginaire du spectateur.
Il s’agit en outre de la performance « Digital primitive ». Digitale Primitive, c’est la rencontre de la musique industrielle et de la musique concrete. L’opposition entre l’organique et le numérique. Le croisement des mouvements et de leurs projections. La confrontation des performers.
« Digital » et « primitif » se rencontrent, s’opposent, se croisent jusqu’à créer une nouvelle forme hybride.

En savoir plus

Book

  • Book: Réalisation de book photo

Animation numérique

  • Animation numérique: installation d'animation interactive

Exemple d’animation numérique :  le Glitch-O-matiC

Je propose plusieurs dispositifs qui s’articule autour de l’interactivité avec le public (par exemple captation live des participants, création de média wall, etc).

En savoir plus

Illustrations

  • Illustrations: Prestations graphiques pour différents artistes

J’ai réalisé différentes sessions photographiques avec et pour différents artistes, de différentes disciplines (écrivains, musiciens, danseurs, acteurs, etc.).
Ces shootings peuvent avoir pour objet l’illustration de réalisations (albums, livres, etc.) ou sont destinées à la promotion des artistes.

Ces réalisations photographiques peuvent s’accompagner d’un travail graphique plus global.

Voir mes réalisations en design graphique

Commandes de créations

Commandes de créations

  • Commandes: créations pour exposition

 

J’ai été sollicitée à plusieurs reprises pour créer des oeuvres originales pour différentes expositions.

Chaque fois, il s’agissait de réaliser une oeuvre inédite et originale sur une thématique donnée; l’organisateur de l’événement laissant alors carte blanche aux artistes.

Pour ces projets, je peux m’entourer de différents artistes susceptibles d’apporter une vision nouvelle et une approche singulière au projet.

Digital creative et videos

Je propose des performances, animations et installations interactives. Il s'agit de créations thématiques et de décors vidéos immersifs, aux ambiances multisensorielles.

L’accent est porté sur l’innovation, l’interactivité avec le public (par exemple (captation live des participants, création de média wall, etc), la création d’ambiances visuelles thématiques en temps réel en synchronisation avec la musique et une attention portée sur le sound design.

 

  • Mes réalisations numériques se déclinent en particulier autour du VJing et du mapping, performances artistiques de mixage de flux d’images en temps réel, en rythme avec la musique. J’assure la conception de contenu, l’intégration des médias, ainsi que la prise en charge technique de l’animation, d’une projection simple sur un écran jusqu’à des dispositifs multi-écrans complexes.

  • Je réalise en outre des vidéos et des animations adaptées à des besoins variés. Ceci inclut diverses étapes, allant de la conception à la diffusion en passant par le tournage, la régie, le montage, le mixage audio et l’habillage. Il peut s’agir d’une vidéo promotionnelle, d’un film documentaire mettant en avant une marque ou une gamme de produits, une interview , une vidéo formation ou un vidéo clip.

  • VJ / Mapping
  • Motion design
  • Créations interactives
  • Stage design
  • Performances live
  • Installations
  • Animations numériques
  • Toutes ces réalisations permettent d’intégrer de la vidéo d’une manière efficace dans des scénographies. Elles permettent également d’habiller l’espace d’événements afin de créer des ambiances multisensorielles alliant images, sound design et fragrances. Elles conviennent aux soirées mais peuvent aussi être utilisées dans un contexte de convention, de spectacles vivants, etc. 


Co-fondatrice et directrice artistique du laboratoire «L:ED», Laboratoire d’Expérienciations Digitales.
Depuis la conception jusqu’à l’installation en passant par la production, nous vous accompagnons et prenons en charge votre projet à chaque étape.

  • Nous conceptualisons une expérience digitale au sein de son environnement
  • Nous créons cette oeuvre digitale, produisons ses contenus, mettons au point ses interactions
  • Nous la mettons en oeuvre et l’installons dans l’environnement choisi

 Découvrez mes réalisations avec L:ED, Laboratoire d’Expérienciations Digitales

Services

Ils m'ont fait confiance: BNP, GRDF, Carrefour, CGPME, Nocibé, Thierry Mugler, AFCS, UStartMe, INRIA, Novartis, Mairie de Paris, Ville de Montreuil, Le Batofar, Le 104 ... Vous avez en tête un concept photo, vidéo ou digital et vous souhaitez le concrétiser ? Quelque soit votre projet, je peux le prendre en charge et en assurer la réalisation.

Mon professionnalisme, ma rapidité d’exécution et ma créativité sauront vous convaincre. Le résultat dépassera assurément vos attentes!

Voici quelques exemples de réalisations.  Vous pouvez consulter les brochures relatives à chaque type de prestations.

N’hésitez pas à me contacter.

Faites moi part de votre attente. Je vous expliquerai en détails mes services et tarifs selon vos demandes et votre budget.

Au plaisir de travailler avec vous!

PHOTOGRAPHIE
Book, reportage (concerts, entreprises, etc.), famille, beauté, packshot, photographie artistique. Prise de vue et retouches.

Télécharger la brochure (FR)
Download the brochure (EN)

 
 

VIDEO
Evénementielle, institutionnelle, musicale , bande-annonce, motion design. Réalisation, montage, habillage.

Télécharger la brochure (FR)
Download the brochure (EN)

 
 

PRESTATIONS LIVE
VJing, scénographie, créations interactives, décors vidéos immersifs, prestations multimedias, stage design, installations.

Télécharger la brochure (FR)
Download the brochure (EN)

 
 

WEBDESIGN 
Réalisations print et web pour particuliers, associations, institutions, etc.  Conception multimédia. Direction artistique.

Visiter mon site webdesign

Experiments in Digital

Je suis la co-fondatrice et directrice artistique du laboratoire “L:ED (Experiments in Digital)" dédié aux arts numériques, avec Exomène.

Le L:ED est un Laboratoire d’Expérienciations Digitales.
 
Nous faisons de vos désirs d’expériences digitales des réalités tangibles en concevant pour vous et en réalisant vos projets ou en vous proposant des œuvres prêtes à l’emploi.
Pour tous vos événements qu’ils soient professionnels (salons, conventions, séminaires…) ou festifs (soirées, festivals, animations…), nous créons avec vous les moyens de faire briller votre marque, votre produit ou vous-même à l’ère digitale. Stage design digital, installations interactives et ludiques, video mapping immersif, spectacles et performances audiovisuels, vjing ou motion design, toutes les techniques sont bonnes pour que ceux que vous souhaitez toucher se souviennent de vous.

  Découvrez le laboratoire L:ED

 

A propos

selfportrait

selfportrait

selfportrait

Je vis et travaille sur Paris. Deux bras, deux jambes, une tête, trois yeux.

Couteau suisse de l’image, je privilégie une approche pluri-disciplinaire : arts numériques, photographie, vidéo, graphisme, installations…

J’ai suivi un cursus tout à fait classique. Après avoir pratiqué, depuis l’enfance, divers modes d’expression, c’est en autodidacte que j’ai fait l’apprentissage des arts graphiques, depuis 2007. J’ai fait cet apprentissage « sur le tas », avec néanmoins les conseils, avis et critiques de différents professionnels. Ce cheminement peut avoir des inconvénients. Il présente néanmoins l’avantage de se libérer des contraintes techniques et d’avoir une approche plus instinctive, plus libre. Je me suis rapidement tournée vers la conception générale et mise en forme visuelle de supports multimédias. En parallèle, j’ai développé des activités en photographie, vidéo, VJing et arts numériques, qui apportent un aspect plus créatif à mon travail.

Je suis, avec Exomène, la co-fondatrice et directrice artistique du collectif “L:ED (Experiments in Digital”) dédié aux arts numériques.

Mes travaux ont fait l’objet de nombreuses expositions, projections ou installations, en France et à l’étranger (Europe, Canada, Etats Unis, Colombie, Argentine, Australie, etc.), dans des événements ou lieux reconnus, à portée internationale. Il s’agit entre autres du « Festival Européen de la Photo de Nu » à Arles ; des « Trois Baudets » à Paris ; du « T.O.T.E.M » à Nancy ; de la « Stanford University » à Palo Alto (Etats-Unis) ; du Musée d’Art Contemporain de Chicago (Etats-Unis), de la Galerie Coffee and Cigarettes à Vienne (Autriche) ; de la Galerie TEXU à Oviedo (Espagne). Mes travaux numériques ont été présentés dans des événements de renom comme le festival Vision’R (Paris) ou le Live Performers Meeting (Eindhoven).

Après plusieurs années d’exercice dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, j’exerce désormais des activités de « motion graphic designer / couteau suisse de l’image». Je développe des projets créatifs dans de nombreux domaines grâce à des approches novatrices basées sur une approche multimedia complétée par des références nouvelles en matière de design et de conception.

Télécharger mon dossier de présentation

Créations

De nombreux projets (séries, installations, performances, publications, expositions, projections, etc.) ont été réalisés ou sont actuellement en cours de création.

Images fixes ou animées, expérimentales ou plus classiques, découvrez un aperçu de ces créations variées et pluri disciplinaires.

 

Egocentrip

Sélection d’autoportraits réalisées entre 2009 et 2014.

Portrait

GIF ART

Cette galerie regroupe plusieurs de mes images retravaillées au prisme d’un travail de recherches autour du phénomène dit de « GIF ART». Pour ce faire, j’ai utilisé le langage de programmation « Processing ».

Passionate dolls

Spoken Worms

Sélection de « Spoken worms », réunion d’une collaboration entre Dorianne Wotton illustrant les textes de Marianne, sur une musique d’Exomene.

Retrouvez l’ensemble des Spoken Worms (version originale, sous titrée en anglais et en espagnol) sur la chaîne Viméo !

SPOKEN WORMS

Réalisées par un trio Exomène (musique: exomene.com/), Marianne (texte et interprétation: essentialites-marianne.blogspot.com/) et Dorianne Wotton (images), nos trois univers parfois oniriques, inquiétants ou déjantés se croisent, s’emmêlent et se fondent pour créer les spoken worms: pièces audiovisuelles où chaque medium se renforce pour immerger les spectateurs dans leur imaginaire ternaire.
Chaque artiste apporte sa sensibilité, son approche.
Il y a une très grande complémentarité entre chacun des protagonistes de ces créations, et les allers-retours entre l’écriture, la musique et les images sont pour chacun extrêmement stimulants; font de la transposition des mots, des images et de la musique en spectacle une véritable recherche, une création continue.
Les « spoken worms » ont déjà été produits plusieurs fois à Paris.

Bodies

Les corps.

Corps comme matière première.

Foyers d’énergies disséminées.

Anatomies qui peinent à contenir, à circonscrire, à exister par le dedans de leurs propres membranes.

Geôles. Car ces corps sont trop étroits pour enclore la puissance qui les peuple, leurs convulsions, leurs pensées, leurs sens.

Corps mis en demeure de livrer jusqu’à leurs sucs intimes, de livrer leurs secrets, leurs vérités cachées.

Corps actant, actif, critique et ironique. Il montre ce qui est caché. Fait de chair et de sang, enrobant des consciences torturées, exigeantes, cherchant à s’extraire de l’inévitable déréliction.

Faire voler son corps en éclat, le perdre, fusionner les membres. Morceaux, ligaments, aponévroses.

Antinomie. Fusion comme liberté. Se rapprocher pour se détacher, de la violence de la perdition, de la pesanteur existentielle.

Art subtil de l’entremêlement des corps et gageure de la nudité, dentelle des formes, dessin de courbes.

Prêts à suivre le moindre mouvement émotionnel, glissant l’un sur l’autre, s’effleurant par mégarde.

S’éloigner, s’approcher. Retrouver d’autres compagnons de fortune. S’entrelacer et se cheviller, réajustés discrètement en de sombres lieux…

Passagers clandestins, étrangers à eux mêmes, dissimulés parmi des voyageurs engourdis, leurs vêtements froissés par les rêves. Il n’y a plus d’êtres. Il n’y a plus que des corps. Plus de décors. Qui est là? comment? pourquoi? Pourquoi en est-il arrivé là. Et là, c’est où?

Les stations sont faites de corps qui se découvrent, de corps que les rails emportent. Entre deux wagons, des images de corps obscurcis par une épaisse poussière de roche et de crasse.

Au fil des déambulations, réelles ou imaginaires, ces êtres en corps à corps construisent et déconstruisent cet amas de chair. Voyage initiatique, tantôt imaginaire, tantôt réel, qui projettent ces corps à l’extérieur d’eux-mêmes, sorte d’orbite mentale sans fin dont les membres sont l’épicentre. Reniant leur corps comme ils le feraient d’un objet « in-signifiant », ces êtres cherchent à les projeter vers un signifié invisible, transcendant la matérialité, l’ordre des choses, leurs menus arrangements au sein d’une quotidienneté qui ne les atteint plus. La pudeur et les moeurs, qui  contraignent à se plier aux règles de bienséance, ont cédé.  Le corps se libère. Il parle. Il danse avec le rythme d’un langage nouveau. Mais avant d’y parvenir, le corps devra capituler, se déliter, se laisser submerger. Le monde l’assiège, le circonscrit, le pressure. La peau est la dernière barrière, l’ultime paroi. Paroi de pores.
Instants volés, ces corps emmêlés ne cessent de se faire et de se défaire, se composant par bribes ici pour se déstructurer là, selon un rythme lent, mais inexorable. Cachant ce qu’on voyait, dévoilant ce que l’on masquait, changeant le point de vue, forçant à trouver une nouvelle place.
Les vêtements sont tombés et jonchent le sol, la diversité des couleurs disparait, les corps nus aux teintes uniformes apparaissent, s’apparient, se regroupent, se figent enfin pour constituer une entité singulière. Chacun semble flotter au dessus de la scène. Puis cette sculpture humaine se défait, se dilate, les corps de chacun se trouvent repoussés, solitaires, refroidis, dérisoires. C’est la fin du voyage.

Introspectrion

La présente galerie est composée de photographies issues de différentes séries élaborées entre 2008 et 2014. Elles s’articulent autour de la démarche qui est au coeur de mon travail. Il s’agit de montrer le monde tel que je le ressens, souligner l’obscur, le mystérieux…Reconnaître que tout est habité par le chimérique, le fictif, l’imaginaire, l’irréel, bref le romanesque.
Le spectral.

Tout devient alors potentiellement objet et sujet de mes créations, pourvu qu’ils répondent à cette démarche artistique. Cette démarche se caractérise visuellement, quelque soit le sujet, par des ruptures, des discontinuités et une poïétique du décalage, du métissage et de l’amalgame.

J’ai toujours cherché à exprimer dans mes créations une douce déception, voire un élégant malaise quant à la réalité extérieure. La photographie est un puissant vecteur permettant de transcrire ces images mentales que l’on ne saurait exprimer, de matérialiser des visions.
Elle participe, ainsi, à un travail d’introspection.

La présente galerie est donc la rencontre de ces différentes dimensions qui animent ma démarche et mon travail photographique.

Ces « introspectrions » sont autant de tentative de contact direct avec la profonde complexité des êtres, des choses et situations en cours.

Il n’y a aucune certitude quant à ce que j’ai voulu montrer. Ni de ce que j’ai vu. Ni de ce que vous voyez. Ni de ce que les autres voient. L’objectif révèle la subjectivité. Que nous disent ces corps? Ce visage? Cet être? Cette chose? Cette lumière? Tristesse? Affliction? Espoir? Beauté? Mélancolie? Vie? Mort? Faim? Fin? Vérité? Leurre?
Est-ce la vérité nue?
Est-ce qu’en jouant avec l’objectif, j’ai triché, truqué, manipulé?
Est-ce qu’en jouant avec l’objectif, le personnage joue, ment, trompe, montre, démontre, appelle, interpelle? A vous de voir…

Daube(d)

Daubed= en anglais, signifie « barbouillé », « peinturluré ».
Daube= en français, au sens propre, signifie une « drogue agissant sur le système nerveux et dont l’abus conduit à la toxicomanie » et, au sens figuré, qualifie « quelque chose (être,objet, etc.) de médiocre ».

Daube(d), c’est la réunion des deux. C’est une nouvelle représentation du corps entre « daube » (en français dans le texte) et « daubed » (en anglais dans le texte). Au spectateur de choisir si le « d » a lieu d’être… ou pas.

Nous sommes entourés, enveloppés, habités, voire hantés, par des images.  Dans ce monde saturé et parasité par les illustrations, le corps humain est poreux : si, en tant que sujets de l’imaginaire, nos esprits sont assaillis par les images, nos chairs en sont également pétries.
Avec le projet « Daube(d) », en écho au trop pleins iconographique que nous vivons, des images sont projetées sur des corps nus, qui deviennent alors support d’une image; projection capturée pour devenir image à son tour… Et ainsi de suite. Cette pénétration des images dans le corps fait de celui-ci un nouveau produit, informé (ou déformé, c’est selon) par les projections. Et la boucle est bouclée?

Dépassant l’ancien dualisme qui opposait le corps et l’image comme l’original et la copie, la substance et le simulacre, cette série propose une expérience critique de l’incarnation. Les images numériques, virtuellement reproductibles et manipulables à l’infini, semblent avoir perdu toute chair et avoir dispersé dans le nombre toute fonction d’échange symbolique. Cependant elles ne cessent pas d’entretenir leur rapport spéculaire au corps.
Car le corps et l’image échangent bien davantage que des aspects, des reflets. Ils échangent, au sens propre comme au sens figuré, des figures : transferts de propriétés, conversions signifiantes et virtualités…
En effet, qu’est-ce qu’une image, sinon un transfert de présence ? Faire une image, n’est-ce pas convertir l’absence d’un corps dans la survivance d’un signe, d’une forme ou d’un geste ?
Coupant librement à travers les disciplines, la série « Daube(d) » se propose de tracer un lien entre l’image et le corps pour tenter de les fusionner, les réconcilier, les incorporer.

Les photographies du projet « Daube(d) »sont conçues à travers la projection aléatoire d’images abstraites, variées. On projette des extraits de films, des échantillons d’illustrations, des textures, des figures spectrales. On découvre alors une peau, qui se  laisse impressionner par la projection des images autant que par l’empreinte de la chair.

Corps et lumière, projection et impression, naissance et  revenance des figures. Au final, l’image n’est plus seulement regardée ou à regarder: elle se lie dorénavant au corps non plus comme simple réplique animée, mais comme une réponse, un écho, un support.

Secret gardens

Indus

Le corps est une entité matérielle, occupant un espace déterminé et objet de nos sensations. Il est un ensemble organisé qui fonctionne de façon organique.

La machine est un assemblage de pièces mécaniques, hydrauliques ou électriques, concourant à exercer une ou plusieurs fonctions données. Elle est un ensemble organisé qui fonctionne de manière mécanique.

Evoquer simultanément corps et machine, c’est se situer dans un champ polarisé par deux éléments: d’un côté, un élément biologique associé à un état de nature, celui d’un corps livré par les hasards de sa naissance à la vie; d’un autre côté, un élément mécanique, culturel engendré par les différentes générations inventives et ingénieuses d’hommes de pouvoir.

Aujourd’hui on peut observer un effacement du corps dans un ensemble médiatique, informationnel, dont la machine tend à vouloir occuper un rôle prépondérant par rapport à celui de l’individu, du corps, c’est-à-dire que le système ne se préoccupe plus prioritairement de l’homme mais du bon fonctionnement de la machine.

Mais pour demain, on pourrait envisager une mise à distance du corps par rapport à la machine, tel un refus fusionnel qui exprimerait une revendication pour le corps vivant de ne pas être confondu avec une matière première. Il s’agit donc en quelque sorte de (re)penser une forme de liberté a (re)trouver : le corps enfin autonome par rapport à la machine.

X-Peri-Mental

Cette vidéo fait partie de la série « UFO – Unidentified Footage Objects » (que l’on pourrait traduire par « OVNI -Objet Visuel NON identifié ». (Re)découvrez mes « UFO » sur ma chaîne Viméo.

Il s’agit d’extraits de mixs de VJing et autres expérimentations.
La musique a été réalisée en live par Exomène.

X-Peri-Mental?
Perdre toute perception de la réalité.
Nager dans un univers confortable, cotonneux et brumeux, l’enchaînement des gestes, mouvements et situations se déroulant non pas au ralenti, mais plutôt apparaissant éclairé par de brefs et périodiques éclats lumineux comme sous l’effet d’un appareil stroboscopique dans un présent éblouissant et excessif, la musique emplissant tout l’espace, semblant s’accumuler en une masse opaque et solide, puis se diluant en couleurs, les ondes sonores et les impressions visuelles devenues indiscernables, se fondant blocs de matérialité concrète, presque rugueuse, espace et temps à leur tour confondus, indissolublement mêlés en une sorte de matière furieuse et informe, l’ensemble des perceptions brouillées puis sombrant dans un obscurcissement profond.
Un black-out total.
Et se réveiller sans se souvenir de rien, émergeant brusquement d’un lourd sommeil sans rêve.
X-Peri-Mental !

Twisted

Le corps possède son imaginaire et sa logique.
La contorsion représente un corps étrange pour la plupart des gens. Il stimule l’imaginaire. Il peut provoquer les affects en « montrant l’horreur » dû à la charge de sensation que ce corps peut porter lors d’un mouvement extrême, tout comme il peut dégager un sentiment de légèreté et de beauté à l’état pur.
Du stade foetal où elle se recroqueville pour se montrer en tant qu’être humain à la personne toujours présente par ses formes toujours suggérées, l’acrobate casse nos repères et représentations, nous fait entrer dans son propre monde. Un monde serein comme tortueux , à l’instar des prouesses qu’elle réalise avec son corps.

L’art de la contorsion consiste à utiliser l’entièreté de l’espace qu’offre les jointures d’un corps. C’est une conscience corporelle aigue, un travail rigoureux et minutieux des sensations et des limites de son corps, son partenaire et son outil. Le corps s’arque, les pieds deviennent mains…Avant d’arriver à la position classique, le corps prend conscience de chacune de ses jointures individuellement en partant de ses extrémités et se rend jusqu’à un travail pointu de la colonne vertébrale et du cou : énergie du corps dans l’espace ; métatarses et métacarpes ; poignets et chevilles ; genoux et coudes ; carpés; épaules et hanches ; tronc ; psoas ; obliques ; abdominaux ; dos cambré ; dos courbé vers l’avant ; et finalement, la position classique qui est l’engagement de toutes ses parties réunies pour le soutien de la colonne vertébrale et amener le corps dans une ouverture extrême.

On ne peut pourtant se satisfaire de voir dans la contorsion uniquement un corps objet symbole de fantasmes aux pouvoirs physiques extraordinaires. Pour l’acrobate, la prouesse est une technique apprise et maîtrisée, un besoin personnel de repousser des limites, de les sentir et de les vivre. En contre partie, du point de vue du spectateur, celui-ci va, par projection, voir un moment de mort car il ne saurait exécuter une telle prouesse physique. Elle soulève les passions, les sensations fortes, le sensationnalisme, et inspire courage.

Il n’y a donc plus de forme préétablie, mais une prolongation d’un état intérieur. La technique de même que la temporalité deviennent floues et varient selon le moment. Il n’y avait plus de beau, plus de bon, plus de conventions, mais une recherche vers un corps contorsionniste vide, sans organes, sans émotions, sans idées : un corps miroir, un corps vécu qui évolue dans un devenir. Un corps qui va prendre son sens dans un continuel mouvement entre un vécu intérieur en relation à un monde extérieur
Ce sont ces tensions, entre présentation et représentation, interprétation et projection, conscience et sensations, qui sont ici présentées, à l’extrême.
Tordues, folles, torsadées. Twisted.

À suivre…

En France ou à l'étranger, je me produis ou expose régulièrement mes travaux.

Expositions et performances

 
 

 

EXPOSITIONS
Solo


  • « Deepest Frame », FONLAD Festival, du 22 avril au 7 mai 2016, Coimbra (Portugal)

 

  • « Echoes»,  Festival FONLAD (Santa Maria-a-Velha Monastery, Coimbra), du 15 au 30 mai 2015

 

  • « Mirage », 6B (Saint-Denis), du 10 au 30 janvier 2015

 

  • « Introspectrion » dans le cadre du « Photography/Multimedia-International Meeting », Porto (Portugal), du 1e au 30 octobre 2014

 

  • « Aberrations graphiques », Galerie TEXU, (Osterio, Espagne), du 21 mai au 16 juin 2012 « Le synesthèseur: Insomnia », Le Dressing (Paris), du 1e juillet au 31 juillet 2012

 

  • « Synesthétique de la désolation », La Trappe aux étoiles (Paris), du 7 janvier au 10 février 2012
  • «Daube(d)», Galerie Coffee and Cigarettes (Vienne, Autriche), 7 février au 13 mars 2016

 

  • « Egocentrip », Galerie Coffee and Cigarettes (Vienne, Autriche), 14 avril au 18 mai 2013

 

  • « Double Je(u) », La Cantada (Paris), 3 au 28 mars 2012

 

  • « (Dé)visages, (Dé)figures », Atelier Gustave (Paris), du 13 au 30 décembre 2010

 

Collectives


  • « Kernel Panic », Festival les Imaginaires 2016 (Créteil, France), 24 mai au 4 juin 2016

 

  • « GIF Art », Transnumeriques – Art(s) and Network(s), Mons 2015

 

  • « Synesthèseur », MyOwnArtGallery

 

  • « Live Performing Meeting », Eindhoven (Pays-Bas), du 26 au 28 juin 2014

 

  • « Glitch Art 0P3NR3P0 Share Fest », Musée d’Art Contemporain de Chicago, Etats-Unis), 19 mars 2013

 

  • « The synaesizer at the Listening room », Stanford University, (Palo Alto, USA), du 12 au 15 avril 2012

 

  • « Experimental sounds, Sculptures and Installations » (Melbourne), du 29 octobre au 19 novembre 2011
  • «Daube(d) X», Pour X réseaux, , 59Rivoli (Paris), du 15 octobre au 25 octobre 2015

 

  • « Bodies »,  Machismes et féminismes (Tresques, France), du 25 avril au 25 mai 2015

 

  • « La ville décomposée», Auditorium Saint Germain (Paris), du 26 au 29 juin 2014

 

  • « Atrocity exhibtion », dans le cadre du Festival Européen de la Photographie de Nu, (Arles), du 8 au 20 mai 2014

 

  • « Bodies » dans le cadre de T.O.T.E.M: Souterrain Corps Limites, Festival international pluridisciplinaire, Nancy (France), du 6 au 28 septembre2013

 

  • « Les ombres inconscientes », Galerie 59Rivoli (Paris), du 18 au 30 septembre 2012

 

  • « The psychographik Art show », Freaks Lab Circus (Barcelone), du 7 avril au 2 mai 2012

 

  • « La figure du monstre », Trois Baudets (Paris), du 4 février au 28 février 2012

 

  • « Urgent! » à l’Espace 111 (Montreuil), du 14 au 16 octobre 2011

 

  • « Renk Arts », au Nouveau Latina (Paris), du 21 au 29 mai  2011

 

  • «Breakdown » dans le cadre du festival Supernova , (Montpellier), du 7 au 21 mai 2011

 

  • « Riot Girlz » à la Bellevilloise (Paris), du 25 févier  au 27 mars 2011

 

  • « Oporto Decay »à la Cace Cultural Do Porto (Porto), du 11 au 13 décembre 2009
 
 

Collections

Mes créations sont disponibles dans plusieurs collections privées, dont:

  • Galerie Chartier An Arts Venue (Etats-Unis)

 

  • Collection Arte Alter, Galerie TEXU (Espagne)

 

  • Collection P’Silo, Marseille (France)
 
 
Performances
  • « Datasmog », Vision’R Festival, Paris, 24 juin 2016

 

  • « Pop Glitchure », Live Performers Meeting 2016 (Amsterdam, Pays-Bas), 12 au 15 mai 2016

 

  • « Matilda », FONLAD Festival, du 22 avril au 7 mai 2016, Montemor-o-Velho (Portugal)

 

  • « Side by Side »,dans le cadre du festival Traverse Vidéo, Toulouse, 17 mars 2016

 

  • «Let me sleep », résidence artistique et présentation publique, Laboratory, Spokane (USA), 22 octobre au 27 décembre 2015

 

  • «Digital Primitive», DAMN II, Montreuil (France), 14 juin 2015

 

  • «Echoes», résidence artistique et restitution publique, Coimbra (Portugal), 15 mai au 30 mai 2015

 

  • «Mapping Opéra de Lille», projet collectif dans le cadre de la Fëte de l’Anim’, Opéra de Lille (Lille), 27 mars 2015

 

  • «X-Peri-Mental», performance dans le cadre de la 26e soirée du Langage des Viscères, Auditorium Broussais (Paris), 21 mars 2015

 

  • « Side by Side », résidence artistique et restitution publique, Hybride (Lille), du 22 au 26 février 2015

 

  • « Mirage », résidence artistique et restitution publique, 6B (Saint Denis), du 18 au 30 janvier 2015

 

  • « La rose est sans pourquoi », performance dans le cadre de la 25e soirée du Langage des Viscères, Auditorium Saint Germain (Paris), 6 décembre 2014

 

  • « Side by Side », performance dans le cadre de la 2e édition du festival d’art numérique « Parachute Light Zero » (Paris), 22 novembre 2014

 

  • « La nuit », performance dans le cadre de la 23e soirée du Langage des Viscères, Auditorium Saint Germain (Paris), 27 juin 2014

 

  • « Live Performing Meeting », Eindhoven (Pays-Bas), du 26 au 28 juin 2014

 

  • « Le rêve d’un mouvement », performance dans le cadre de la 22e soirée du Langage des Viscères, Auditorium Saint Germain (Paris), 24 janvier 2014

 

  • « X-Peri-Mental »,  A Desperate Mutation Night, La Cantada (Paris), 29 novembre 2013

 

  • «Side by side», performance dans le cadre de Vision’R, festival international de performances images et musiques, La Rotonde (Paris), 9 novembre 2013

 

  • « Cine shot », Batofar (Paris), 6 septembre 2012

 

  • « Spoken Worms», dans le cadre de la 13e édition de Dimanche Rouge, Batofar (Paris), le 19 février 2012
Projections vidéos

  • « Digital lovers », Oyé Festival / Futur en Seine, 6B (Saint-Denis), 18 et 19 juin 2016

 

  • « Fine Line », dans le cadre de Intérieurs et faux semblants (Paris), 13 mai 2016

 

  • Rétrospective dans le cadre de « Ciclo Formas », au conservatoire de Musique de Coimbra (Portugal), 26 avril 2016

 

  • « Digital lovers », Women Art and Media Festival, Spokane (USA), 28 janvier 2016

 

  • « In Limbo », Festival Electropixel, Nantes (France), 13au 15 août 2015

 

  • « Eisbär », Festival Images contre Nature, Videodrome2 (Marseille), du 9 au 12 juillet 2015

 

  • « Fine Line », Galeria Particula, Coimbra (Portugal), le 30 mai 2015

 

  • Activa international sound-video Art, Asturies, février 2014

 

  • « Cologne OFF 2013 : Cologne International Videoart Festival », Cologne (Allemagne), du 24 août au 29 septembre 2013 puis projections dans les différentes étapes du festival itinérant (Malte, Italie, Estonie, Brésil, Maroc, Israel…)

 

  • « La douleur de la lucidité », Galerie Gloria Heldmound (Avilies, Espagne), du 10 septembre au 20 décembre 2013

 

  • Festival NIO (« NIO, Muestra Internacional de Arte vidéo»)Université de Pereira (Colombie) 22 juillet 2013

 

  • « Images contre nature », Théâtre des Chartreux, Marseille (France), du 9 au 13 juillet 2013

 

  • 1e « First Annual Derby International Film Festival » (2013)

 

  • « Spoken Worms », dans le cadre de la soirée I-R-L, Centre Mercoeur (Paris), 17 mars 2013

 

  • « Langage des viscères », Trois Baudets (Paris), du 28 octobre au 22 novembre 2011
 
 

Publications

Mes travaux, créations ou encore expositions ont pu faire l’objet de diverses publications. Interviews, présentations de ma démarche, focus sur mes réalisations.

Une manière de mieux me connaître et suivre mon actualité !

Parmi les medias qui m’ont consacré un article, on peut citer: NME, Digitalarti, Libération, Book of creation, Buzz Arts, Plateform Mag, Photophiles, Photopassion, Pixiome, Photovore, Shooting, Virus Photo, Les insomniaques, Book of creation, London school of liberal arts, Icaro Inc.
Retrouvez une liste non exhaustive de ces publications

Contact

Contactez moi !

Contactez moi !